La région de Spiš

Destinations touristiques | Villes et villages | Les plans | La carte
Le Château fort de Spiš et son environnement | La ville de Levoča et son environnement
Gelnica - une ville minière et son environnement | La ville de Spišská Nová Ves et son environnement
La ville de Poprad et les Hautes Tatras | La ville de Kežmarok et son environnement
  Les villes Stará Ľubovňa, Podolínec et la subrégion Zamagurie | Les excursions dans l´environnement  
Le logement et les services


    SPIŠ, LE TRESOR de la Slovaquie est d' un certain point de vue très semblable à la Suisse. Ce comitat peut être comparé à un canton suisse. Ces cantons ont leur propre gestion, leur culture particulière. Même chez nous, les comitats ont vécu leur propre vie. Dans chacun d´entre eux, il s'est développé un dialecte typique avec des mots spécifiques ainsi que certains costumes folkloriques caractéristiques. Les habitants de ces comitats particuliers se sont différés l'un de l'autre par son caractère, par la distance et par les traditions culturelles. Chaque comitat est unique et non-répétitif. La région de Spiš est caractéristique par une beauté exceptionnelle de sa nature, par la main d'œuvre instruite et par une culture particulière.
    Spiš a été véritablement doté d´une nature splendide et variée. Sa partie nordique est entourée par des crêtes mystérieuses massives des hautes montagnes de Tatras qui passent par les Belianske Tatras et fusionnent dans l´unique paysage du parc national Pieniny avec le fleuve Dunajec. La frontière orientale finit par une chaîne de montagnes de Levoča représentée par le massif de Branisko. Le sud est bordé par des ”montagnes minérales” de Spiš et de Gemer (Spišsko-gemerské rudohorie) suivies par de fantastiques falaises et ravines du Paradis Slovaque. Les fleuves qui découlent des collines dans l'ouest appartiennent à la ligne du partage européen. Les fleuves de Spiš coulent vers le nord et l´est, les fleuves de Liptov vers l´ouest. Le bassin des fleuves Hornád et Poprad crée une certaine colonne vertébrale tandis que Poprad est un fleuve slovaque unique qui coule vers le nord et se jette dans la mer baltique. Les fleuves sont très riches en poissons et leurrent donc beaucoup de pêcheurs. Les Hautes Tatras attirent en hiver des skieurs et des touristes et des ascensionnistes pendant toute l´année. Due de son air pur, on profite des Hautes Tatras pour le traitement des maladies respiratoires. C'est la raison pour laquelle de nombreux sanatoriums et stations thermales ont été construits ici. Par sa beauté exceptionnelle, le Paradis Slovaque ainsi que les régions de Zamagurie et de Pieniny , attirent les touristes et tous ceux qui aiment la nature. La montagne Slovenské Rudohorie (les ”montagnes minérales”) et ses ressources naturelles riches en cuivre, fer et des métaux précieux, ont depuis toujours procuré le travail à un grand nombre de mineurs vivant dans les villes et villages locaux. Des forêts conifères gigantesques qui couvrent notamment une grande partie de la région de Spiš servent à la fois de nourriture pour les habitants et à la fois pour les touristes. Les prés montagnards et les pâturages alimentent les moutons et le bétail, mais en hiver, on y trouve les amoureux des sports d´hiver. A Spiš, vous trouverez aussi un bon nombre de sources minérales. Pour boire, on en profite de l´eau minérale à Baldovce et à Nová Ľubovňa (Nouvelle Ľubovňa). Pour se baigner, on utilise de l´eau thermale à Vrbov et pour soigner de différentes maladies, de l´eau curative de Vyšné Ružbachy. Spiš est aussi dépositaire des plantes et des animaux protégés. A part de plusieurs territoires protégés, ce sont ces trois parcs nationaux situés sur son terrain qui nous en témoignent: le parc des Tatras, de Pieniny et de Paradis Slovaque.
    A Spiš vivaient depuis toujours des gens de différents ethniques, nationalités et religions, en principe dans une entente mutuelle. Les Slovaques y étaient toujours en majorité. Dès le 12e siècle, c´étaient des colonisateurs allemands qui, doués de privilèges royaux, venaient à Spiš et ils y ont mis en train la production et le commerce. Pour les buts commerciaux, ils ont même fondé un grand nombre de petites et grandes villes libres. Au 12e siècle les Hongrois ont installé ici leurs propres gardiens de frontières. A la frontière nordique vivent les habitants dont le dialecte est proche à la langue polonaise et lesquels on a l´habitude d´appeler les ”gorals” [guo: rals, guoraly]. Les Ruthènes et les Ukrainiens ont commencé à peupler les zones supérieures dans les montagnes dès le 14e siècle, en apportant non seulement leurs propre langue et culture mais aussi le christianisme orthodoxe. Enfin, il faut mentionner qu´à Spiš habitaient aussi beaucoup de Juifs dont le centre capital se trouvait dans le village de Huncovce. Au fur et à mésure s´est agrandi aussi le nombre des Romanichels qui y vivaient depuis le 15e siècle. A Spiš vivent aussi les catholiques du rite latin qu´oriental, les orthodoxes, les évangéliques de la confession d´Augsbourg. A l´époque, on a pu rencontrer même les adhérents de la religion israélienne. Ces gens différents travaillaient ensemble et ensemble, ils ont créé même des valeurs matérielles et culturelles. Ainsi s´est formée une culture multiethnique, constamment influencée par la culture de l´Europe centrale dont elle fait la partie intégrale.
    La région de Spiš est un trésor extraordinairement riche en monuments d´art et en monuments historiques. Presque dans chaque village, vous pouvez trouver des monuments précieux ce qui est un grand avantage pour les touristes. Si le touriste désire voir plusieurs monuments à l´échelle mondiale, il ne doit dépasser ni 100 kilomètres. La valeur et la richesse des monuments de la région de Spiš affirme le fait que ces monuments qui s´y trouvent ont été inscrits dans la Liste des monuments mondiaux naturels et culturels UNESCO (Le Château fort de Spiš, Le Chapitre de Spiš - Spišská Kapitula, Spišské Podhradie, Žehra, La Grotte de glace Dobšinská). On y trouve aussi les monuments nationaux culturels: L´Oeuvre de Majster Pavol de Levoča (Maître Paul de Levoča), le temple de St. Jakub (Jacques) de Levoča, Le Château fort de Spiš, le lycée évangélique de la ville de Kežmarok, l´église articulaire, le musée de la ville de Krompachy, une petite église à Žehra. Quasi la moitié des réservations des monuments urbaines de la Slovaquie est située dans la région de Spiš: Levoča, Kežmarok, Spišská Kapitula, Spišská Sobota. Et on n´a pas encore mentionné d´autres monuments qui se trouvent dans le domaine de l´architecture gotique et Renaissance, de la sculpture, de la peinture murale et de tableau, de l´orfèvrerie et d´autres métiers d´art.
    La richesse ethnique de la région de Spiš forme une diversité du point de vue de la culture folklorique. Pour illustrer, on pourrait mentionner l´architecture du peuple ou les costumes folkloriques, les coutumes, les chansons, les danses et les métiers populaires. Tout ça s´unit avec l´harmonie avec d´autres cultures matérielles et spirituelles et avec la nature ambiante.
    Le trésor le plus riche en monuments de la région de Spiš est la ville de Levoča. Dès le Moyen Age jusqu´à 1922 cette ville fonctionnait comme le centre administratif et culturel. Cette ville appartenait parmi les villes les plus importantes royales libres de l´Hongrie historique. La ville de Kežmarok était le deuxième centre. Elle a gardé son caractère allemand. Quant à ses écoles, c´était le lycée évangélique allemand qui y était dominant. Le centre spirituel de la région de Spiš était depuis toujours Spišská Kapitula (Le Chapitre de Spiš). Dès la fin du 12e siècle, il était le siège des apôtres de Spiš, maintenant il est employé comme le siège de l´évêché de Spiš. Le centre de l´exploitation minière était la ville de Gelnica. Plus tard se sont développés les villes importantes comme Spišská Nová Ves et Poprad. Un caractère particulier ainsi qu´une histoire riche avaient les villes Stará Ľubovňa, Podolínec, Spišská Stará Ves, Spišské Vlachy et d´autres. Durant 360 ans quelques-unes unes parmi eux étaient mises en gage aux Polonais.


             

                                      
Voilà mon site Web dédié à la région de Spiš.
En même temps, je vous invite à visiter cette perle de la Slovaquie.
Soyez bienvenus.
Rudolf Kukura

    Auteurs | Règles et liste des prix | Gestion du site    
Prévisions météorologiques | Quelques idées de prix en Slovaquie

Spiš | Gemer | Liptov | Horehronie | Paradis Slovaque | Hautes Tatras | Basses Tatras
Pieniny | Château fort de Spiš | Temple de st. Jacques

Tous les droits de reproduction, de stockage dans des bases de données quelles qu’elles soient, de même que la diffusion par voie électronique, sont soumis à l´accord écrit des auteurs ©.
Il est permis d´imprimer les pages du site pour vos besoins personnels mais il est interdit de les copier de manière quelconque.